La première école de yoga francophone à Rishikesh...

En fondant Rishi Yoga Shala en 2015, nous avons souhaité créer un espace de pratique pour accueillir des francophones à Rishikesh, et pour partager les enseignements. Nous sommes ainsi devenus la première école de yoga francophone de la vallée de l’Himalaya.

 

La Question matérielle... 

Nous nous sommes souvent questionnés sur la place de l’argent dans ce partage, et avons toujours désiré partager les enseignements en nous contentant du don, dakshina, que l’on nous offrirait. Ne souhaitant plus nous sentir concernés par les débats incessants sur le « business du yoga », ni être pris pour un « produit de consommation », et souhaitant nous mettre uniquement au service de l’enseignement, nous décidons d’adopter le système de donation pour l’enseignement pendant les semaines de formation en Inde, à partir de janvier 2021.

Dakṣiṇā, ou gurudakṣiṇā, fait référence au don, ou la donation, offert par l’élève à l’enseignant après une période d’étude, de formation, ou d’entraînement. C’est une manière traditionnelle de le remercier pour l’enseignement reçu, comme un échange réciproque entre l’enseignant et l’élève.

Notre engagement... 

Ce choix n’affectera aucunement notre engagement auprès des élèves pendant les semaines de formation, ni les diplômes et les certificats qui leur seront remis - nous continuerons notre rapport de longue date et de cœur avec la Fédération Française des Écoles de Yoga. Nous ne nous adhèrerons pas non plus aux contributeurs du «business» comme Yoga Alliance (où que ce soit dans le monde), ou même AYUSH, un nouveau label créé par le Ministère du Yoga en Inde... à qui il suffit de verser des sommes et des cotisations diverses pour recevoir leurs accréditations (bidons), qui ne sont aucunement une «reconnaissance» de la qualité et de la profondeur de l’enseignement dispensé, mais juste une machine à fric créée par ceux qui contribuent à la «systématisation» du yoga, en s’affichant avec des politiques ou autres VIP, pour servir leurs intérêts personnels. Nous estimons aujourd’hui que ce que nous avons à partager dépassent toutes ces petites normes. 

 

Il n’existe pas de système d’aide sociale en Inde, donc cette démarche représente un petit risque, certes. Mais, nous restons confiants que nous recevrons toujours ce qu’il nous faut pour vivre, et pour continuer de partager l’Essentiel avec des personnes désireuses d’apprendre, qui ont soif pour la Vérité, et qui continueront, à leur tour, de partager et de transmettre, sans avidité et avec honnêteté. 

La Mère s’occupera du reste! Hari Om. 

                    —  Karina et Pierre

Hari Om Hari Om Hari Om Hari Om Hari Om Hari Om Hari Om 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Rishi Yoga Shala (India: UK11D0000309 & France: 52197146500047)

Email